Etude de l'impact d'un programme de Récupération Amélioré en Transplantation Hépatique - Simplification des Soins chez les Patients Complexes - UR UPJV 7518 Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2021

Role of an enhanced recovery program in liver transplantation

Etude de l'impact d'un programme de Récupération Amélioré en Transplantation Hépatique

Résumé

Liver transplantation (LT) is the reference treatment for cirrhosis and its complications, to be considered as a complex therapeutic project requiring a significant mobilization of human and financial resources. The Enhanced Recovery After Surgery (ERAS) program is a protocol of care aiming at reducing surgical stress, improving recovery, reducing the rate of post-operative complications and the length of hospital stay. All of this research work is based on the hypothesis that an ERAS protocol in LT could simplify the management of patients while improving recovery and reducing the length of their functional recovery. A first prospective study on a small sample of patients undergoing LT with an ERAS program showed the safety and feasibility of such a program with a compliance rate of 72.9% to the protocol, as well as a significant reduction of the hospital stay. Given the absence of endpoints for ERAS in LT, we had to build them with the three following studies: the first two defined the common endpoints in LT (morbidity, mortality, graft dysfunction, recovery , length of stay), and in ERAS and hepatic surgery (length of stay, complications, economic impact, duration of functional recovery). The third study allowed to define a consensual list of discharge criteria after liver transplantation, defining functional recovery. The originality of this recovery is based on the fact that applies to the patient and to the graft with dedicated criteria. The last step consisted in the realization of the official ERAS recommendations in liver transplantation, on the basis of the existing literature. A systematic review of the literature (PROSPERO CRD42019132798) and a consensus via 27 international experts from 12 transplant centers, enabled the drafting of the first edition of the recommendations. Throughout this research, we showed how ERAS in LT feasible and safe, and that among the most relevant endpoints, the duration of functional recovery is the most appropriate. The definition of these recommendations will allow a standardized dissemination of the impact of ERAS in LT, with functional recovery as an endpoint
La transplantation hépatique (TH) est le traitement de référence de la cirrhose et ses complications, à considérer dans son ensemble comme un projet thérapeutique dont le complexe parcours de soins nécessite une mobilisation importante de ressources humaines et financières. Le concept du programme de Récupération Améliorée après Chirurgie (RAC ou Enhanced Recovery After Sugery-ERAS) est un protocole de soins visant à réduire le stress chirurgical, d'améliorer la récupération, de réduire le taux de complications post-opératoires et la durée moyenne de séjour (DMS). L'ensemble de ce travail de recherche repose sur l'hypothèse qu'un protocole de RAC appliqué à la TH pourrait simplifier la prise en charge des malades tout en améliorant les suites post-opératoires et en diminuant la durée de leur récupération fonctionnelle. Une première étude prospective sur un échantillon restreint de malades transplantés hépatiques et bénéficiant d'une prise en charge RAC a montré la sécurité et la faisabilité d'un tel programme avec un taux d'adhésion de 72.9% au protocole, ainsi qu'une réduction significative de 47% de la durée totale d'hospitalisation. Compte tenu de l'absence de critères de jugement (CdJ) de RAC en TH, il a fallu les construire en trois études: les deux premières ont permis de déterminer les CdJ en TH (morbidité, suivi de mortalité, dysfonction du greffon, récupération, durée de séjour), et de RAC en chirurgie hépatique (durée d'hospitalisation, complications, impact économique, durée de récupération fonctionnelle). La dernière étude a permis de définir une liste consensuelle de critères de sortie après transplantation hépatique, définissant la récupération fonctionnelle. L'originalité de cette récupération repose sur le fait qu'elle s'applique au malade et au greffon avec des critères pour chacun. La dernière étape a consisté en la réalisation des recommandations officielles de la RAC en transplantation hépatique, sous l'égide de la société ERAS, sur la base de la littérature existante. Une révision systématique de la littérature (PROSPERO CRD42019132798) et un consensus via 27 experts internationaux issus de 12 centres de greffe, ont permis la rédaction de la première édition des recommandations. Tout au long de ce travail de recherche, il a été mis en évidence que la RAC en TH est faisable et sûre, et que parmi les critères de jugement les plus pertinents, la durée de récupération fonctionnelle était le plus appropriée. La définition des recommandations permettra une diffusion standardisée de l'impact de la RAC en TH, avec la récupération fonctionnelle comme critère de jugement à la clé
Fichier principal
Vignette du fichier
TheseBrustia.pdf (17.44 Mo) Télécharger le fichier
Origine Version validée par le jury (STAR)

Dates et versions

tel-03965666 , version 1 (31-01-2023)

Identifiants

  • HAL Id : tel-03965666 , version 1

Citer

Raffaele Brustia. Etude de l'impact d'un programme de Récupération Amélioré en Transplantation Hépatique. Médecine humaine et pathologie. Université de Picardie Jules Verne, 2021. Français. ⟨NNT : 2021AMIE0092⟩. ⟨tel-03965666⟩
84 Consultations
47 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More