Ambivalentes résistances - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2006

Ambivalent Resistances

Ambivalentes résistances

Résumé

Published in 1992 by Gallimard, Annie Ernaux's auto-sociobiographical story Passion simple (translation : Simple Passion, Seven Stories Press, 1993) was a dazzling public success and triggered a violent critical polemic. Departing from traditional novelistic stereotypes, it evokes the carnal and 'de-sentimentalized' affair of a fifty-year-old female intellectual with a younger lover whose behaviour is macho. Like the critical appropriations, the 'ordinary' receptions of the work, as captured through the analysis of the writer's readers' letters, appear to be strongly marked by gender dimorphism. The readers' letters show that, depending on the biographical context of the women readers, the identifying and intropathic narrative constitutes a resource for the expression of female desire and the search for and/or affirmation of a socially constituted gendered identity, at odds with the dominant male norms and representations. Breaking the social isolation, some of the words written after the reading are based on the affirmation of a discovery of belonging to the "community of women", particularly those who are experiencing a love affair that is socially stigmatised for various reasons. The lifting of self-censorship is thus emancipatory, even if the subversion of male domination appears intrinsically ambivalent in the women's letters. The male appropriations of the work oscillate between two poles: assuming in both cases the passion of love without guilt, a minority of male readers identify with the lover evoked by Annie Ernaux as the recipient of female desire. However, inverting the model of androcentric gendered dignity, the majority of male readers identifies with the author as the transmitter of a desire, this time male, for a woman. This singular appropriation conditions the guilt-free adherence to values traditionally considered as 'feminine'. The article explores these gendered appropriations of the narrative.
Publié en 1992 chez Gallimard, le récit auto-sociobiographique Passion simple d’Annie Ernaux connaît un succès public fulgurant et déclenche une violente polémique critique. S’éloignant des stéréotypes romanesques traditionnels, il évoque la liaison charnelle et « désentimentalisée » d’une intellectuelle quinquagénaire avec un amant plus jeune aux comportements machistes. A l’instar des appropriations critiques, les réceptions « ordinaires » de l’ouvrage, saisies au travers de l’analyse du courrier des lecteur-rices de l’écrivain-e, apparaissent fortement marquées par un dimorphisme de genre. Le courrier des lectrices met en évidence qu’en fonction du contexte biographique des épistolières, le récit identificatoire et intropathique constitue une ressource dans l’expression du désir féminin et la recherche et/ou l’affirmation d’une identité sexuelle socialement constituée, en rupture avec les normes et les représentations masculines dominantes. Rompant l’isolement social, certaines prises de parole consécutives à la lecture se fondent sur l’affirmation d’une découverte de l’appartenance à « la communauté des femmes », notamment celles qui vivent une passion amoureuse socialement stigmatisée pour des raisons diverses. La levée de l’autocensure est alors émancipatrice, même si la subversion de la domination masculine apparaît dans les courriers intrinsèquement ambivalente. Les appropriations masculines de l’ouvrage oscillent entre deux pôles : assumant dans les deux cas la passion amoureuse sans culpabilité, une minorité de lecteurs s’identifie à l’amant évoqué par Annie Ernaux comme destinataires du désir féminin. Inversant le modèle de dignité sexuelle androcentrique, la majorité s’identifie au contraire à l’auteure, comme émetteurs d’un désir, masculin cette fois, pour une femme. Cette appropriation singulière conditionne l’adhésion déculpabilisée à des valeurs traditionnellement considérées comme « féminines ». L’article explore les ressorts de telles appropriations genrées du récit.
Fichier principal
Vignette du fichier
I. Charpentier article coll Grenoble version écrite 2.pdf (295.12 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03689051 , version 1 (06-06-2022)

Licence

Identifiants

  • HAL Id : hal-03689051 , version 1

Citer

Isabelle Charpentier. Ambivalentes résistances : Lectrices et lecteurs de Passion simple d'Annie Ernaux. Benoît (Madhu), Berthier-Foglar (Susanne), Carter (Linda). Sites de résistance – Stratégies textuelles - Sites of Resistance – Textual Tactics, Manuscrit Université/Gallimard, pp.263-294, 2006, Collection Sciences humaines & sociales, 2-7481-7474-7. ⟨hal-03689051⟩

Collections

UVSQ U-PICARDIE
22 Consultations
50 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More