L'oeuvre, la peur et le temps. Pour une saisie du risque par la littérature - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2020

L'oeuvre, la peur et le temps. Pour une saisie du risque par la littérature

Résumé

The relationship between art and fear has its own history, which is directly related to the history of comparative literature in the 19th and 20th centuries, especially insofar as it is linked to the emigration of philologists from Germany and Central Europe to Western Europe, then to the United States from the mid-1930s onwards. This history has undergone new developments since the beginning of the millennium, when reflections on the role played by literary forms in the collective understanding of the threats facing societies joined broader debates on the ability of aesthetic representations to account for the world after 9/11, and in an era of proven ecological risk. Considering the problematic association of fear and security allows us to approach from another angle the specific role that literature could (once again) play within all cultural productions in managing an era of fear that is now globalized. Indeed, literature does consider these as two alternative states inseparable from our relationship to reality; between these two poles, forms and genres are ordered according to their greater or lesser involvement in a description of reality, and the particular engagement in the world that their writing program calls for. However, each literary formulation of a threat always involves a warning about what becomes of reality, in its unpredictable novelty, as well as the expression of new human attitudes towards this reality. Above all, it proposes elements for an ethical and aesthetic qualification of the state of apprehension that it engages, invents or describes.
La relation de l’art à la peur a sa propre histoire, qui regarde directement celle de la littérature comparée aux XIXe et XXe siècles, tant celle-ci est liée à l’émigration des philologues d’Allemagne et d’Europe centrale en Europe occidentale, puis aux Etats-Unis à partir du milieu des années 1930. Cette histoire a connu de nouveaux rebondissements depuis le début du millénaire, lorsque les réflexions sur le rôle joué par les formes littéraires dans l’appréhension collective des menaces qui pèsent sur les sociétés ont rejoint des débats plus vastes sur la capacité des représentations esthétiques à rendre compte du monde post- 11 septembre, et l’ère du risque écologique avéré. Le couplage de la peur et de la sécurité permet d’aborder sous un autre angle le rôle spécifique que peut (à nouveau) jouer la littérature au sein de l’ensemble des productions culturelles, dans la gestion d’une ère de la peur désormais mondialisée. La littérature envisage la peur et la sécurité comme deux états alternatifs indissociables de notre rapport au réel ; entre ces deux pôles, formes et genres s’ordonnent en fonction de leur implication plus ou moins dans une description du réel, et de l’engagement particulier dans le monde que prévoit leur programme d’écriture. D’une certaine façon, chaque mise en forme littéraire d’une menace engage cependant toujours un avertissement sur ce que devient le réel, dans son imprévisible nouveauté, ainsi que l’expression de nouvelles attitudes humaines vis-à-vis de cette réalité. Par ailleurs, elle propose des éléments pour une qualification à la fois éthique et esthétique de cet état d’appréhension qu’elle engage, invente ou décrit.
Fichier principal
Vignette du fichier
Duprat 2020- L'œuvre, la peur et le temps.pdf (322.25 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03425549 , version 1 (10-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03425549 , version 1

Citer

Anne Duprat. L'oeuvre, la peur et le temps. Pour une saisie du risque par la littérature. Kaisa Kaukiainen; Kaisa Kurikka; Hanna Mäkelä; Elise Nykänen; Sanna Nyqvist; Juha Raipola; Anne Riippa; Hanna Samola. Narratives of fear and safety, Tampere University Press, 2020, 9789523590151. ⟨hal-03425549⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
32 Consultations
89 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More