Figures de Jean Cayrol au miroir de ses épigones (1947-2000) - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2006

Figures of Jean Cayrol, French editor and writer, in the mirror of his epigones (1947-2000)

Figures de Jean Cayrol au miroir de ses épigones (1947-2000)

Résumé

In the 1950s and 1960s, the Éditions du Seuil occupied a singular position in the French publishing field: on the one hand, the publishing house, where books intended for the "general public" and others reserved for a cultivated readership coexisted, experienced rapid expansion; on the other hand, its gradual accumulation of symbolic capital was based on a "modernist" strategy of (measured) risk-taking: setting itself the objective of discovering young "talented" authors, it published many first novels. But while it is true that the Éditions du Seuil, dominated by the figure of their literary director Jean Cayrol, publishes young authors, it distinguishes itself from another leading centre of the French literary field of the time - the Éditions de Minuit - by excluding literary works marked by the "New Novel". Through the figures of Jean Cayrol as an editor and the authors he supports (and who support him), I propose to study the conditions and modalities of his access to the position of 'writer', in the sense of a published author, but also and above all of an author who is recognised by his peers.
Dans les années 1950-1960, les Éditions du Seuil occupent une position singulière dans le champ éditorial français : d’une part, la maison d’édition où se côtoient des produits destinés au « grand public » et d’autres réservés à un lectorat cultivé, connaît une expansion rapide ; d’autre part, son accumulation progressive de capital symbolique repose sur une stratégie « moderniste » de prise de risques (mesurés) : se donnant pour objectif de découvrir de jeunes auteurs « de talent », elle publie beaucoup de premiers romans. Mais s’il est vrai que les Éditions du Seuil, dominées par la figure de leur directeur littéraire Jean Cayrol, publient de jeunes auteurs, elles se démarquent d’un autre pôle phare du champ littéraire de l’époque - les Éditions de Minuit - en excluant les ouvrages marqués par le « Nouveau Roman ». Au travers des figures du Jean Cayrol éditeur et des auteurs qu’il soutient (et qui le soutiennent), on se propose d’étudier les conditions et les modalités de son accès à la position d’« écrivain », au sens d’auteur publié, mais aussi et surtout reconnu par ses pairs.
Fichier principal
Vignette du fichier
CayrolMSHIC.pdf (589.95 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03689009 , version 1 (14-06-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification

Identifiants

  • HAL Id : hal-03689009 , version 1

Citer

Isabelle Charpentier. Figures de Jean Cayrol au miroir de ses épigones (1947-2000). Gérard Mauger. Droits d’entrée. Modalités et conditions d’accès aux univers artistiques, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, pp.175-190, 2006, 2735111288. ⟨hal-03689009⟩

Collections

UVSQ U-PICARDIE
26 Consultations
31 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More