Georges Simenon et le monde sensible : de la perception à l'écriture - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Ouvrages Année : 2017

Georges Simenon et le monde sensible : de la perception à l'écriture

Résumé

L'auteur s'intéresse aux mécanismes de création littéraire chez le père de Maigret. Depuis les années 1950, Georges Simenon est reconnu par la critique pour son don particulier à rendre les atmosphères et à créer des ambiances à l'aide des sensations. Cependant, le romancier ne se contente pas de la vue et de l'ouïe mais s'approprie aussi l'odorat, le goût et le tactile. Comme le commissaire Maigret, Simenon se compare volontiers à une « éponge », parce qu'il enregistre plus ou moins consciemment les sensations. Cette capacité à s'imprégner, puis à reproduire dans ses romans le monde sensible est probablement unique. Aujourd'hui Georges Simenon est connu dans le monde entier, il reste cependant pour beaucoup de lecteurs le « père » de Maigret : cet essai souhaite montrer qu'il est avant tout un romancier qui a saisi avec justesse les angoisses de l'homme du vingtième siècle. Cet ouvrage passionnant explore un volet méconnu et néanmoins prolifique de l’œuvre de Simenon.

Domaines

Littératures
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04055944 , version 1 (03-04-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04055944 , version 1

Citer

Bernard Alavoine. Georges Simenon et le monde sensible : de la perception à l'écriture. Encrage, 2017, 978-2-36058-944-9. ⟨hal-04055944⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
7 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More