Bien comprendre la nature de la crise pour « en finir avec le capitalovirus » - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue (Compte-Rendu De Lecture) Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs Année : 2022

Bien comprendre la nature de la crise pour « en finir avec le capitalovirus »

Résumé

Depuis le début de la pandémie, le monde semble vivre au rythme des vagues successives du covid-19. Les activités de la planète entière ont été bouleversées. Interruption de l’activité économique et sociale, cinémas, bars, restaurants et musées fermés, tandis que face à l’afflux des patients, les hôpitaux débordés avec des personnels épuisés sont obligés de déprogrammer les opérations des patients non-covid. La pandémie est planétaire, elle a révélé les failles institutionnelles des systèmes de santé et de protection sociale, de l’action publique, et nous oblige à repenser en profondeur les institutions économiques, politiques et sociales, aussi bien nationales qu’internationales.

Dates et versions

hal-04086040 , version 1 (01-05-2023)

Identifiants

Citer

Esther Jeffers. Bien comprendre la nature de la crise pour « en finir avec le capitalovirus » : À propos du livre de Jean-Marie Harribey. Revue de la régulation. Capitalisme, institutions, pouvoirs, 2022, 33 | 2nd semestre, ⟨10.4000/regulation.21538⟩. ⟨hal-04086040⟩

Collections

U-PICARDIE CRIISEA
22 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More