Etude de l’efficacité d’agents de Biocontrôle/biostimulation sur des cultures du lin par une approche globale - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Poster De Conférence Année : 2024

Etude de l’efficacité d’agents de Biocontrôle/biostimulation sur des cultures du lin par une approche globale

Résumé

Le Lin ou Linum usitatissimum est une plante présentant une importance agronomique, valorisée pour ses fibres et son huile riche en oméga 3. Le rendement de cette culture est souvent diminué par l’attaque de différents agents tels que les pathogènes fongiques : Fusarium oxysporum, Verticillium dahliae, Septoria linicola. Le traitement classique de ces maladies repose sur l’utilisation de produits phytosanitaires ayant des effets néfastes sur l’environnement et l’homme. Dans un contexte de développement durable, l’utilisation de produits phytosanitaires doit être limitée, et l’utilisation de moyens alternatifs doit être développée. Une technique innovante est l’enrobage des semences par des microorganismes pour une application en biocontrôle [1]. Les travaux ici présentés visent à évaluer l’efficacité en biocontrôle/biostimulation d’un modèle par enrobage à faibles coûts d'application, et exempt de toxicité. Trois souches de Streptomyces ont été choisies [2] : Streptomyces bikiniensis, Streptomyces globisporus, Streptomyces griseorubiginosus et leur culture a pu être initiée. Un test in-vitro de l’activité directe des trois souches sur Verticillium dahliae a montré que Streptomyce griseorubiginosus limitait le plus le développement du mycélium. Un protocole d’enrobage a été mis en place et appliqué à des graines de lin cultivées ensuite en hydroponie afin d’assurer un contrôle optimal des conditions de culture. Le taux de germination des graines enrobées avec les streptomyces est équivalent à celui des graines non enrobées. Un test de l’effet de Streptomyces griseorubiginosus sur la croissance du lin après 17 jours de culture en milieu hydroponique a montré qu’il n’y avait pas d’effet sur la croissance pour les plantes provenant d’enrobage ainsi que pour les plantes où les bactéries sont présentes dans le milieu de culture. Une étude de la variation métabolomique induite par les bactéries sur les plantes est en cours.
Fichier principal
Vignette du fichier
Poster 2024 Etude de l’efficacité d’agents de Biocontrôle biostimulation sur des cultures du lin.pdf (1.2 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Licence : CC BY - Paternité

Dates et versions

hal-04420005 , version 1 (26-01-2024)

Licence

Paternité

Identifiants

  • HAL Id : hal-04420005 , version 1

Citer

Samia Hajjar, Ophélie Fliniaux, Damien Herfurth, Assem Elkak, François Mesnard. Etude de l’efficacité d’agents de Biocontrôle/biostimulation sur des cultures du lin par une approche globale. 14èmes Rencontres de Phytopathologie - Mycologie d’Aussois, Journées Jean Chevaugeon, Jan 2024, Aussois (FR), France. ⟨hal-04420005⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More